Les géants potiers de Bouffioulx

Les géants de Bouffioulx furent créés dans le but d’apporter un plus au cortège folklorique de la Foire de la Poterie. C'est à cette occasion que sortent donc chaque année, les trois géants : Mossieu Pichet, Madame Amphore et Mamzelle Chopinette.

 

 

Aux lendemains de la 3ième Foire de la Poterie, le comité du Syndicat d'Initiative de Bouffioulx, qui était alors présidé par Georges Staquet, décida d'enrichir le folklore local et le cortège carnavalesque de la foire, en créant deux géants auxquels furent donnés les noms de Mossieu Pichet et Mamzelle Amphore. Ces deux géants débonnaires jaillirent, sans la moindre référence historique, de l'imagination de leurs créateurs. "Ce sont deux personnages drôles, amusants, dont les noms, Amphore et Pichet, sont des dénominations de produits fabriqués dans les ateliers de poterie. Le corps de Mamzelle Amphore ressemble à une amphore et celui de Mossieu Pichet est bien rond et pansu comme un pichet de vin". Leur construction, rapide et d'une excellente facture, fut achevée le 6 novembre 1972.

 

A peine nés, les deux "grands citoyens d'honneur" de Bouffioulx furent unis pour le meilleur comme pour le pire, en 1973, lors de la quatrième foire de la Poterie. Le bourgmestre remit au président du Syndicat d'Initiative, le livret de mariage officiel "attestant l'authenticité de cette union". A son tour, le curé Paul Simon, entouré de ses enfants de choeur, "procéda à la bénédiction nuptiale". L'après-midi, Mossieu Pichet et Madame (elle n'était plus Mamzelle) Amphore participèrent joyeusement au cortège folklorique dont les "jeunes mariés" furent les vedettes.

 

Ce n'est qu'en 1988, lors de la dix-neuvième foire de la Poterie, que leur enfant si désiré, Mamzelle Chopinette, fit sa première sortie. Son baptême a eu lieu le dimanche 21 août 1988, à l'occasion des festivités qui marquèrent le 20ième anniversaire du jumelage de Bouffioulx et Campagnoles (petite localité normande où naquit un soldat français tué, à Bouffioulx, lors de la bataille de la Sambre, en août 1914, et toujours enterré dans le vieux cimetière communal). Les géants de Bouffioulx étaient alors trois à la Foire de la Poterie. Coïncidence ? Il reste aujourd’hui trois poteries en activité !